PRESENTATION DU PROJETOrigine du projet, cadre de référence et identification des problématiques

Le projet de coopération simple PART’AERA, poursuivant le travail entamé par le projet stratégique AERA-ALCOTRA, a pour objectif de continuer à affronter, au niveau transfrontalier, les problématiques liées à l'amélioration de la qualité de l'air.

Les régions formant l'espace intéressé par le projet (AirPaca et Rhône-Alpes en France, Piémont et Ligurie en Italie) présentent de nombreuses analogies pour ce qui concerne les sources de pollution (trafic des véhicules, production d'énergie) ainsi que pour l’orographie et les conditions climatiques. L'espace alpin de ces régions subit, chaque hiver, des épisodes de pollution significatifs à cause de la grande quantité d'émissions de particules dans l’atmosphère, favorisée par une météo et une orographie défavorables à la dispersion.

Par conséquent, chaque année la France et l'Italie enregistrent des dépassements des seuils prévus par les lois européennes et dans ce contexte, l'UE impose aux États de mettre en œuvre des plans d'actions efficaces pour éviter des contentieux dans les tribunaux européens et des sanctions pécuniaires importantes.

Bien que les sources de pollution soient assez bien identifiées, il y a encore une grande lacune concernant la contribution à la pollution même de la part des différentes sources ainsi que concernant la difficulté d'interfaçage entre les pays impliqués, car les méthodes d'analyse des particules en France et en Italie sont différentes et donc difficiles à comparer. Cette lacune, au niveau de connaissance et de technique, entrave l'harmonisation des politiques et des plans de gestion communs et transfrontaliers.

Objectifs du projet

Le projet Part’Aera a pour objectif prioritaire d'approfondir et d'harmoniser la connaissance sur les méthodes de mesurage et sur l'analyse de l'origine de la pollution due aux poussières, afin de fournir aux responsables des politiques publiques des informations utiles pour identifier et maîtriser des outils d'action efficaces.

Partenaires du projet:

  • Air PACA
  • Air Rhone Alpes
  • Arpa Piemonte
  • Regione Liguria - ARPAL.

Chaque partenaire gérera une station pour la mesure de la pollution de l'air représentant une vaste zone de fond rurale ou urbaine du territoire d'appartenance.

Les mesures ont été effectuées conformément à la Directive Européenne 2008/50/CE sur une période d’un an et ils concernent:

Ces mesures sont nécessaires pour la comparaison des résultats des analyses au niveau transfrontalier et pour déterminer, à travers l'analyse des composants particuliers, la contribution des sources à la pollution créée.

PARTENARIATLes partenaires du projet

AIR RHONE-ALPES

  • Dénomination: Air Rhone-Alpes [pilote du projet]
  • Nature juridique: Association loi 1901
  • Adresse: 3 allée des Sorbiers - 69500 Bron, FRANCE

AIR PACA

  • Dénomination: Air PACA [partenaire]
  • Nature juridique: Association loi 1901
  • Adresse: 146 Rue Paradis - 13006 Marseille (13) FRANCE

ARPA PIEMONTE

  • Dénomination: ARPA Piemonte [partenaire]
  • Nature juridique: organisme public
  • Adresse: Via Pio VII, 9 - 10135 Torino (TO) ITALIA

REGIONE LIGURIA

  • Dénomination: Regione Liguria [partenaire]
  • Nature juridique: organisme public territorial
  • Adresse: Via D'Annunzio, 111 - 16121 Genova (GE) ITALIA

ARPAL LIGURIA

  • Dénomination: Arpal [chef de file]
  • Nature juridique: organisme public territorial
  • Adresse: Via Bombrini, 8 - 16149 Genova (GE) ITALIA

LES ACTIONS PRÉVUES PAR LE PROJET

Le projet prévoit que les différents partenaires établissent des actions de planification efficaces d'échange et de comparaison, visant à réduire la pollution transfrontalière.

A1
ACTION 1Échange franco-italien des protocoles et des procédures de mesure et comparaison

Pour l'échantillonnage et l'analyse du PM10 et du PM2.5, les Régions partenaires adoptent des techniques de référence ainsi que des méthodes équivalentes (comme prévu par la Directive 2008/50/CE). Même si l'équivalence pourrait être démontrée au niveau national, les partenaires européens de PART’AERA ont besoin de confirmations sur la fiabilité des résultats des méthodes équivalentes, en tenant compte des sources de pollution.

Action 1.1. - Échange des protocoles et des procédures de mesure

Cette action consiste à livrer l'état de l'art des méthodologies employées pour l'analyse des particules dans l'atmosphère, aussi bien dans les régions italiennes que dans les régions françaises.

Description des activités

Résultats

Action 1.2. - Comparaison

Les données provenant de deux analyseurs automatiques ou échantillonneurs gravimétriques complètement identiques peuvent être différentes si l'ensemble de la chaîne métrologique n'est pas identique, même si le principe de mesure et la sensibilité sont les mêmes.

Nous avons donc décidé d'effectuer une phase de comparaison, en installant les équipements des 4 partenaires dans un seul site (Marseille) pendant une période d'un mois (3 septembre – 3 octobre 2014). Les conditions environnementales, atmosphériques et métrologiques seront donc identiques pour tous les partenaires, qui pourront valider les résultats dans des conditions rigoureusement identiques en termes de mesures automatiques de PM10 et de PM2.5 et de mesures gravimétriques de PM10.

Description des activités

A2
ACTION 2Choix et validation des quatre sites de mesure

Pour le mesurage de la pollution de l'air, chaque partenaire a choisi une station représentative de son territoire. Le choix des sites de suivi a été validé selon des critères partagés et établis, afin de garantir la représentativité du site et le respect des indications de la Directive Européenne 2008/50/CE.

Description des activités

Résultats

Sites choisis



Pour plus d'informations sur les sites de mesure visitez la section dédiée.

ENTREZ

A3
ACTION 3Composant métrologique : mesures automatiques et gravimétrie

Chaque site choisi par les 4 partenaires du projet a été équipé pour l'analyse des polluants atmosphériques, comme défini dans l'action 2.

Les équipements de chaque site prévoient au moins :

Ces données, avec la spéciation (ACTION 4), permettent d'améliorer la compréhension du problème lié aux particules dans l'atmosphère dans l'espace ALCOTRA, ainsi que de créer une base de données qui permettra de valider et étalonner l'inventaire et le modèle développés pour l'espace ALCOTRA avec le projet AERA.

Description des activités

Résultats

A4
ACTION 4Partie analytique : spéciation

Nous avons installé dans chaque site un échantillonneur High Volume (HV) pour la collecte d'échantillons de PM10 (filtres). Les analyses de spéciation sont conduites par le laboratoire LGGE (Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de L’Environnement) en France. 

Une fois les données collectées, nous créerons une base de données contenant les concentrations des composés/espèces présents dans les échantillons, ce qui représentera la base sur laquelle nous développerons les activités de l'ACTION 5.

Description des activités

Détermination quantitative (avec attention particulière aux composants d'origine secondaire ou aux composants primaires avec des caractéristiques de traceurs spécifiques) de certains composés

Résultats

A5
ACTION 5Élaboration des données

L’objectif de cette action, en collaboration avec le laboratoire français LGGE, est d'analyser les résultats concernant les particules fines obtenus dans le domaine des actions 3 et 4, afin d'identifier les principales sources de pollution des 4 sites étudiés. 

L’analyse des résultats consiste dans une meilleure compréhension des sources de particules et des phénomènes chimiques et physiques qui en règlent la composition sur le territoire ALCOTRA. Ces connaissances pourront être utilisées pour adapter le système de modèle utilisé dans le projet AERA, essentiellement pour ce qui concerne les concentrations de fond et l'adaptation de l'inventaire des émissions.

Description des activités

LES MESURES DES QUATRE SITES

Visitez la section dédiée aux mesures des particules et de ses composants effectués pendant le projet par les quatre sites de mesure de Marnaz (Air Rhone-Alpes),, Aix-en-Provence(Air PACA), Torino Rubino (ARPA Piemonte) et Cengio (Regione Liguria).

ENTREZ

A6
ACTION 6Gestion technique, administrative et financière

Les objectifs pour le coordinateur partenaire sont les suivants:

Description des activités

Résultats