APPROFONDIR LES THÈMES DU PROJET

Cette section présente une liste des termes, sélectionnés dans le texte, qui peuvent être utiles à ceux qui veulent se familiariser avec le thème du projet.

AERA-ALCOTRA

Le projet AERA vise à fournir aux Régions et aux Organismes des outils pour améliorer et harmoniser les bases de connaissances et de méthodologies concernant les processus de planification de protection de la qualité de l'air pour identifier des stratégies communes de protection de l'espace transfrontalier.

Pour plus d'informations: www.aera-alcotra.eu

Zone de fond

Zone dans laquelle les niveaux de pollution de l'air ne sont pas influencés directement par des sources spécifiques - par exemple activités industrielles ou transports - mais par l'intégration des contributions des différentes sources. Les mesures de la qualité de l'air dans ces zones sont fondamentales pour comprendre les mécanismes d'évolution et de transport des polluants.

Zone de fond rurale

Zones de fond situées dans des milieux agricoles ou naturels à faible niveau d'urbanisation, suffisamment éloignées de sources d'émissions importantes comme installations industrielles ou agglomérations urbaines.

Zone de fond urbaine

Zones de fond situées dans des milieux urbains, d'habitude dans des quartiers résidentiels ou dans des parcs.

Biomasses (Combustion de)

La directive 2009/28/CE sur la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables définit les biomasses comme "la fraction biodégradable des produits, des déchets et des résidus d’origine biologique provenant de l’agriculture (y compris les substances végétales et animales), de la sylviculture et des industries connexes, y compris la pêche et l’aquaculture, ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et municipaux".

Échantillonnage à haut volume (HV)

Pour mesurer le matériel de particules avec la méthode gravimétrique, il faut aspirer une certaine quantité d'air et le faire passer à travers un filtre. À égalité de durée de l'échantillonnage, plus grand est le volume d'air qui traverse le filtre, plus grande sera la quantité de particules collectée. Lorsqu'on doit analyser les particules pour établir les substances présentes dans des concentrations très faibles (traces) il convient d'utiliser un échantillonneur à haut volume (HV) qui aspire 500 litres/minute sur des filtres ayant un diamètre de 150 mm au lieu d'un échantillonneur à faible volume dont la capacité d'aspiration est de 2.3 litres/minute sur des filtres ayant un diamètre de 47 mm.

Chaîne métrologique

Chaque fois que l'on mesure quelque chose, on fait une comparaison avec un échantillon de référence. Par exemple, si on mesure la longueur d'un bâton, on fait une comparaison avec un mètre qui a été construit à son tour sur la base de la comparaison avec un autre mètre : en remontant la chaîne on arrive jusqu'au mètre échantillon. Plus le mesurage est complexe, plus nombreuses seront les comparaisons. Une chaîne métrologique ou chaîne de traçabilité est l'ensemble des passages reliant les outils utilisés aux échantillons de référence et elle sert pour vérifier l'exactitude d'une mesure et pour quantifier l'incertitude associée.

HAP

Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), il s'agit d'hydrocarbures constitués de deux ou plusieurs cycles aromatiques condensés. Ce sont des polluants atmosphériques (et pas seulement) et ils se développent pendant les réactions de combustion, notamment de biomasses de bois et de charbon. La directive 2004/107/CE établit une valeur cible de benzo(a)pyrène dans l'air ambiant, en tant qu'indicateur pour l'ensemble du groupe, car il est l'un des plus dangereux pour la santé.

Lévoglucosan

Il s'agit d'un composé organique qui se forme pendant la combustion de la cellulose. Il est utilisé comme traceur de la contribution de la combustion du bois et des autres biomasses végétales dans le matériel de particules.

Méthodes équivalentes

Méthode alternative à celle prévue par les normes en vigueur pour déterminer la concentration d'un polluant dans l'air en utilisant une propriété physique ou chimique différente du polluant et dont l'équivalence à la méthode de référence a été démontrée : il faut démontrer que les deux méthodes donnent le même résultat, également dans des situations différentes, par exemple à des concentrations faibles ou élevées.

Méthode automatique

La méthode de référence pour le mesure des concentrations de particules dans l'air présente le désavantage de livrer les données avec un certain retard, car la procédure demande des temps techniques inévitables. On a donc mis au point des méthodes alternatives en mesure de livrer les données avec des délais inférieurs à 24 heures. Il faut en démonter l'équivalence à la méthode de référence.

Méthode gravimétrique

Pour mesurer les concentrations de particules dans l'air, la directive 2008/50/CE établit la méthode d'échantillonnage et de mesure à utiliser, toutes les mesures avec valeur officielle doivent être réalisées selon cette méthode “de référence” ou selon une méthode alternative dont l'équivalence à la méthode de référence a été démontrée. La méthode gravimétrique est la méthode de référence prévue et consiste dans la séparation de la fraction PM10 ou PM2.5 à travers un séparateur inertiel (qui exploite la différence de réaction à la rotation de particules ayant des diamètres aérodynamiques différents) la collecte des particules sur un filtre taré au préalable et la détermination de la masse collectée en 24 heures par différence.

Méthode en continu

Méthode automatique

Orographie

Partie de la géographie physique qui étudie les reliefs montagneux. Dans l'étude de la qualité de l'air la conformation orographique d'un territoire est très importante car elle a une forte influence sur la direction et la vitesse du vent dans les couches atmosphériques les plus proches au sol et par conséquent sur la dispersion des polluants.

Composants particuliers des particules

La composition chimique des particules est très complexe et variable, aussi en fonction de la fraction considérée (PM10, PM2.5). L'étude de la composition peut fournir des informations sur le processus de formation et donc sur les sources de ces particules.

PM10

Matériel particulaire - solide ou liquide - ayant un diamètre aérodynamique inférieur à 10 micromètres (µm), soit 10 millésimes de millimètre. Étant donné que les particules n'ont en général pas une forme sphérique, nous avons on a introduit le diamètre aérodynamique : une particule a un diamètre aérodynamique équivalent à x, si dans l'air elle se comporte comme une sphère de densité équivalente à 1 g/cm3 avec diamètre équivalent à x. Ces particules sont suffisamment petites pour pouvoir être inhalées. Pour ce polluant la directive 2008/50/CE établit des valeurs limites.

PM2.5 (Particules fines)

Comme pour le PM10, le PM2.5 est le matériel particulaire avec un diamètre aérodynamique inférieur à 2.5 µm, soit un quart de centième de millimètre et il constitue une fraction du PM10. Les particules les plus petites peuvent pénétrer plus en profondeur dans l'appareil respiratoire et donc elles sont plus dangereuses pour la santé. Même dans ce cas la directive établit des valeurs limites

Métaux principaux

Au terme de la réglementation en vigueur, les métaux à mesurer dans la fraction PM10 pour vérifier le respect des valeurs limites sont: 

-plomb (Pb),
-arsenic (As),
-cadmium (Cd),
-nickel (Ni).

Au terme de la réglementation en vigueur, les métaux à mesurer dans la fraction de PM10 pour vérifier le respect des valeurs limites sont : Plomb(Pb), Arsenic(As), Cadmium (Cd), Nickel (Ni). Leur présence dans l'atmosphère peut être liée à des sources de type naturel (érosion des sols, éruptions volcaniques) ainsi qu'anthropiques (activités industrielles, incinération de déchets, utilisation de combustibles fossiles, trafic des véhicules)

Espace ALCOTRA

Territoire intéressé par le partenariat comprenant cinq Régions : Piemont, Ligurie, val d’Aoste, Rhône Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur.

Spéciation (Analyse de)

Recherche des différentes formes, composés et états d'oxydation, dans lesquels un élément est présent dans une substance donnée.

LIENS UTILES

Cette section contient des liens vers des sites externes qui peuvent être utiles pour approfondir les connaissances dans le secteur air et pollution de l'air.

Aera

Projet stratégique Alcotra, entre l'Italie et la France, ayant l'objectif, à travers la connaissance mutuelle des systèmes de suivi et de prévision, d'identifier les mesures partagées de planification de la protection de la qualité de l'air et des stratégies communes pour la protection de l'espace transfrontalier.

http://www.aera-alcotra.eu

Air Rhône-Alpes: l’observatoire de l’air en Rhône-Alpes

Air Rhône-Alpes, agence régionale française, constituée des agences locales Air-APS, Ampasel, ASCOPARG, Atmo Drôme Ardèche, Coparly, Sup'Air, elle gère la surveillance de la qualité de l'air.

http://www.air-rhonealpes.fr

AirPaca Qualité de l’Air Provence-Alpes-Côte D’Azur

Association régionale de Provence-Alpes-Côte D'Azur qui s'occupe du suivi constant de la qualité de l'air sur le territoire.

http://www.airpaca.org

ALCOTRA 2007-2013

Programme de Coopération transfrontalière Interrégionale entre l'Italie et la France, avec l'objectif d'améliorer la qualité de la vie et le développement durable, à travers la coopération dans le domaine social, économique, environnemental et culturel.

http://www.interreg-alcotra.org

Commission Européenne Environnement

Section consacrée à l'Environnement dans le site de la communauté européenne qui explique le travail que l'UE est en train de réaliser pour la protection et la préservation de l'environnement (air, eau, nature, biodiversité, etc.).

http://ec.europa.eu/environment

E-PRTR The European Pollutant Release and Transfer Register

Registre au niveau européen qui fournit des données environnementales de sites industriels d'États membres de l'Union Européenne et d'autres états tels que: Islande, Liechtenstein, Norvège, Serbie et Suisse. Les données sont simples à accéder et concernent différentes activités économiques dans les différents secteurs industriels.

http://prtr.ec.europa.eu

EEA - European Environmental Agency - Air pollution

L'Agence Européenne pour l'Environnement est un organisme qui s'occupe de fournir un service d'information indépendant sur les conditions environnementales.

Section dédiée à la pollution de l'air:
http://www.eea.europa.eu/themes/air

ETC/ACM - European Topic Centre for Air Pollution and Climate Change Mitigation

Consortium qui s'occupe de la santé publique et de l'environnement, en assistant l'Agence européenne pour l'environnement (EEA) en matière de pollution de l'air, bruit et mitigation des changements climatiques.

Section dédiée à l'air et au climat:
http://acm.eionet.europa.eu/

Base de données sur la surveillance de la qualité de l'air:
http://air-climate.eionet.europa.eu/databases/airbase/

Expo2015- Milano

Exposition Universelle qui sera organisée à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015

http://www.expo2015.org

Fédération Atmo

Site qui gère et soutient l'ensemble des Associations Agrées de la Surveillance de la Qualité de l'Air présentes sur tout le territoire français.

http://www.atmo-france.org

Journées Méditerranéennes de l’air

Conférence de deux jours sur la qualité de l'air et sur les changements climatiques dans la zone de la Mer Méditerranée, avec la participation de politiques, scientifiques, particuliers, pour promouvoir les réseaux de suivi.

http://jma.airpaca.org

medAlp-Il portail web consacré à l'Eurorégion Alpes-Méditerranée

Association qui, à travers le projet, cherche à approfondir la connaissance du territoire constitué de: Piémont, Ligurie, Vallée d'Aoste, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes.

http://medalp.eu

Ministero dell’Ambiente e della Tutela del Territorio e del Mare

Organisme du Gouvernement italien qui s'occupe de la protection de l'environnement (écosystèmes, patrimoine marin, atmosphère) et de sa gestion (politique environnementale, évaluation de l'impact environnemental (EIE), évaluation environnementale stratégique (EES) et autorisation environnementale intégrée (AEI)).

http://www.minambiente.it/home_aria

Synthèse législation UE - Pollution de l'air

Site officiel de l'Union Européenne qui fournit des informations sur les principaux aspects principaux des normes en vigueur.

Section dédiée à la pollution de l'air:
http://europa.eu/legislation_summaries/environment/air_pollution

The European Monitoring and Evaluation Programme

Programme de Coopération pour le suivi et l'évaluation de la diffusion à longue distance des polluants atmosphériques en Europe, pour résoudre les problèmes de la pollution atmosphérique transfrontalière.

http://www.emep.int

Transalp’AIR

Coopération durable transfrontalière entre Italie, Suisse et France, qui gère un ensemble de stations dans les trois pays limitrophes autour de l'Espace Mont Blanc, en surveillant le territoire et en rendant les informations sur la qualité de l'air accessibles au public de façon uniforme.

http://www.transalpair.eu